Parfois c'est comme ça on y peut rien, on a des tonnes d'idées de sujets à partager et pourtant rien à faire, pas moyen d'écrire une ligne intéressante ou seulement fun. Tout y est pourtant, le beau temps d'automne très inspirant, la musique, le temps pour écrire, l'esprit détendu et malgré tout...toujours pas. L'heure avance et se rapproche bien trop vite du moment fatidique, et non...le néant total.

Et bien cela pourrait me faire enrager, il y aurait de quoi, mais non. Je décide d'accepter la situation comme elle est, aujourd'hui je ne sais pas écrire quelque choses d'intéressant. Alors bien, j'écrirais quelques lignes tout à fait futile. N'allez pas croire qu'il s'agit d'une publication pour une publication, un énième article qui viendrait grossir les rangs de milliards d'autres sans queue ni tête. Non, bien au contraire c'est pour moi un excercice de style que de n'écrire pour rien, et sur rien. A quoi bon m'agacer et perdre mon calme, mon enthousiasme et mon optimisme, après tout ce n'est pas grave du tout, cela n'aura a priori aucun impact sur ma vie, ou plutôt si un impact positif d'acceptation. On ne peut pas toujours savoir écrire, on peut vivre le syndrome de la page blanche, mais au lieu de lutter contre, de se battre contre cette chose affreuse, seulement l'accepter. Accepter sa presence, les sensations que cela procure.Accepter de ne rien avoir a dire de particulier, ou de ne pas avoir les mots.

C'est mon cas aujourd'hui, alors je partage seulement cette photo de ma bibliothèque décorée pour HALLOWEEN, une photo sans but pour un article sans but. Un billet d'humeur pour vous dire que ce n'est pas si important de ne rien avoir à dire, ou de ne pas y arriver, acceptons juste que cela arrive, soyons bienvaillant aussi avec nous même.

 

DSC03231

Enthousiastement

Bullette